#A la Une# Wanderstitch

Ecrit par Camille
26 octobre 2017 | Réalisations à la Une

Le blog de Sarah, Wanderstitch, est rempli de réalisations incroyables, dont les couleurs n’ont d’égales que le rose et le violet de ses cheveux.

Suite à sa review de la robe Bleuet, nous avons voulu en savoir plus sur elle !

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Tout à fait ! Bonjour tout le monde, je suis Sarah, j’ai la trentaine et je vis à Londres. Le jour, je suis comptable dans la finance, et le soir et le weekend, je couds. A la base, je viens de Ipswich dans le Suffolk, et j’ai passé quelques années à Borneo, où j’ai adopté deux adorables chiots errants que j’ai ramenés avec moi au Royaume-Uni. Je suis adepte des loisirs créatifs depuis toute petite, et j’ai essayé à peu près tout – perles, figurines en papier, scrapbooking, j’ai tout fait. J’ai tricoté toute ma vie et je continue encore de temps en temps – j’aimerais avoir plus de temps pour ça ! J’ai une machine à coudre depuis 16 ans, mais les 13 premières années je ne l’utilisais que pour des projets tout simples comme des rideaux ou des coussins. Cela ne fait que quelques années que je me suis essayée à la confection de vêtements, que j’ai appris ce qui me va ou pas au niveau morphologie, couleurs et styles. J’ai lancé mon blog, Wanderstitch, début 2017, et je suis vraiment contente d’avoir sauté le pas – c’est fantastique de voir toutes mes créations réunies au même endroit, et de voir comment mon style et ma technique ont évolué au fil du temps.

wanderstitch

Où trouves-tu ton inspiration pour la couture ?

Absolument partout ! Vivant à Londres, les rues débordent d’inspiration – j’adore observer les gens pour voir le genre de vêtements qu’ils portent, et avec quoi ils les associent pour créer des tenues. J’adore aussi voir ce que les gens cousent sur Instagram – la communauté couture y est gigantesque et remplie de créations incroyables. Je suis connue parmi mes collègues comme la fille qui inspecte les détails de leurs vêtements s’ils arrivent au bureau avec quelque chose de cool – j’aime voir comment le vêtement est construit, de quoi il est fait, tous les petits détails. Je ne suis pas vraiment la mode et les couleurs du moment, je préfère trouver les vêtements qui collent à mon style et ma morphologie, peu importe qu’ils soient tendances ou non ! Je crois sincèrement qu’on fait toujours mieux de porter un vêtement qui nous va bien, dans une couleur ou un imprimé qu’on adore et qui nous fait nous sentir bien dans notre peau, plutôt qu’un style « trendy » qui ne nous corresponde pas.

Tu as cousu un bon nombre de patrons Deer&Doe, as-tu un préféré ?

Mon patron préféré est clairement la robe Belladone, je suis juste fan de la découpe dans le dos ! Vous pourrez vous en douter un peu vu mon style, mais j’aime les vêtements qui sortent de l’ordinaire. J’ai déjà prévu d’en coudre d’autres l’été prochain, j’ai déjà les tissus qui attendent ! Les proportions de la ceinture sont parfaites pour ma morphologie, et on me fait toujours beaucoup de compliments sur le seyant quand je la porte.

Et puisque je n’arrive pas à en choisir qu’un, mon deuxième patron préféré est la jupe Chardon – je prépare actuellement ma quatrième !

wanderstitch2

Tes choix de tissu sont toujours tellement géniaux ! Comment choisis-tu le tissu pour chaque projet ?

Je suis très difficile quand il s’agit de choisir un tissu – je peux passer des heures à regarder et toucher des centaines de tissu sans rien acheter au final. Je suis très stricte sur les couleurs – je choisis toujours des couleurs chaudes, et surtout rien qui ne jure avec mes cheveux ! Je préfère les gros motifs plutôt que les tout petits imprimés, et jamais vous ne me verrez dans un tissu à fleurs. Ca a été une longue courbe d’apprentissage pour moi pour parvenir à faire la différence entre les tissus que j’admire sur le rouleau, et ceux qui rendront bien sur moi. J’ai découvert que ce sont vraiment deux catégories séparées – cela m’est arrivé d’acheter certains tissus dont j’adorais l’imprimé pour ensuite découvrir qu’ils ne fonctionnaient pas du tout en tant que vêtement.

Quand je réfléchis à quel tissu utiliser pour un projet en particulier, je pense à la taille du vêtement lui-même (ex: est-ce une robe ou juste une jupe ?) car pour certains imprimés à grande échelle il faut vraiment une robe pour les mettre en valeur. Ensuite il faut penser à la construction et aux détails du vêtement – le tissu doit les mettre en valeur. Est-ce que certains détails pourraient se perdre si le tissu est trop chargé ? Les découpes de ma blouse Datura sont un bon exemple, c’est pour ça que j’ai décidé de la coudre dans un tissu uni pour qu’ils puissent être le centre de l’attention. Je savais que je voulais coudre une chemise Bruyère dans un tissu à carreaux, pour pouvoir faire ressortir la bande de boutonnage, la ceinture et l’empiècement dos avec des parties en biais – ces petits accents sont souvent perdus avec des imprimés qui ne sont pas directionnels, et c’est dommage de perdre ces détails.

Parfois cela me prend très longtemps pour trouver le tissu parfait, mais j’ai appris à attendre d’avoir complètement confiance en mon choix plutôt que d’utiliser un tissu que je ne sens pas à 100%, car dans ce cas il y a des chances que je sois déçue du résultat final.

wanderstitch3

Quel est le prochain patron Deer&Doe que tu prévois de coudre ?

Je viens tout juste de couper les pièces de ma première Bruyère, et je suis à la recherche du tissu parfait pour faire le Safran. Cela fait un moment que j’avais le patron de Bruyère, mais j’ai eu du mal à trouver le tissu que je voulais – comme dit plus haut je savais que je voulais un tartan mais je n’arrivais pas à en trouver un qui ne soit pas trop vif ou qui ne fasse pas nappe de Noël ! Au final j’ai acheté un tissu à carreaux bleu pétrole et violet sur Etsy – j’ai toujours l’illumination quand je tombe sur le tissu parfait. Cela m’a pris littéralement des mois pour le trouver, mais cela valait le coup d’attendre et je suis impatiente de pouvoir enfin coudre cette chemise !

Pour le Safran, j’espère pouvoir obtenir un patron de base pour un jeans qui m’aille bien – je me rends compte qu’il va sans doute falloir que je fasse plusieurs versions pour qu’il m’aille pile poil, mais j’ai vraiment du mal à trouver des jeans ou des pantalons qui aillent à ma morphologie en sablier. Il me faut deux tailles de moins à la taille qu’aux cuisses, et c’est impossible à trouver en magasin.

J’adore aussi la jupe Azara de la nouvelle collection automne-hiver, et j’ai le tissu parfait en stock, un sergé de laine bordeaux – il ne me manque plus que le temps de la coudre !

Merci Sarah ! ♥

Articles similaires

Voir aussi :

lindsay-header
Camille | 20 octobre 2016
Photos parc floral - les lubies de louise-64
Camille | 18 août 2016
Des jupes Chardon pour toutes ...BackDisponible en PDF : la robe Ar...
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé