#Opium# Tout sur l’entoilage

Ecrit par Camille
25 octobre 2018 | Tutoriels et techniques

Une question qui revient souvent sur le manteau Opium est celle de l’entoilage : comment le choisir, où en trouver, et à quoi sert-il au juste ?

L’entoilage est tellement important pour Opium qu’il a son propre plan de coupe dans le livret, et que plusieurs étapes des instructions sont dédiées uniquement à la préparation des pièces. Il est absolument crucial de ne pas sauter ces étapes : sans entoilage, votre manteau serait complètement informe et dégoulinant. Il serait dommage de passer tant de temps sur un vêtement sans que le résultat soit à la hauteur !

Avec Opium, nous avons voulu concevoir un manteau qui soit accessible aux novices en la matière. Nous avons donc troqué les techniques des méthodes tailleur traditionnelles, qui se font essentiellement en couture à la main, pour des techniques modernes à base d’entoilage thermocollant. Ce dernier remplit plusieurs rôles dans la construction du manteau :

  • certaines pièces, comme le dessus de col ou les parementures, sont complètement entoilées pour leur donner plus de structure,
  • d’autres pièces sont entoilées seulement partiellement, ce qui peut servir :
    • à renforcer certaines parties, comme la zone des poches passepoilées sur le devant du manteau,
    • à faciliter le roulé d’une ligne de pliure, comme celle du dessous de col ou des revers,
    • à apporter plus de maintien et éviter les déformations, comme pour les ourlets du bas et des manches.

entoilage1

Quel entoilage utiliser ?

Comme avec n’importe quel projet, il est important de choisir un entoilage adapté au poids de votre tissu principal. Ici, il s’agira donc d’un entoilage pour tissus de poids moyen pour vestes et manteaux. Vous obtiendrez un meilleur résultat avec un entoilage chaine-et-trame plutôt qu’intissé. La Vlieseline G740 ou le Pellon SF101 Shape-Flex par exemple conviennent très bien.

Pour un résultat encore plus professionnel, vous pouvez également utiliser de l’entoilage avec fil de trame, ou weft interfacing, comme la Vlieseline H410 ou le Pellon 860F Ultra Weft. Il s’agit d’un entoilage tissé renforcé avec des chainettes qui courent dans le sens du droit fil, qui permettent d’apporter encore plus de maintien. Faites particulièrement attention à respecter le droit-fil avec cet entoilage, y compris pour les renforts d’ourlets !

entoilage2

Où trouver du ruban d’entoilage thermocollant ?

Le ruban d’entoilage est utilisé pour renforcer la ligne de pliure du revers et les coutures raglan, situées dans le biais, afin d’éviter qu’elles ne se déforment avec le temps à cause du poids du manteau. Pour la ligne de pliure, il permet aussi d’aider le revers à rouler comme il faut ! En étirant légèrement le ruban lors de la pose, on permet au tissu de se contracter, et cela facilite et maintient le roulé du revers : c’est l’équivalent de la méthode tailleur traditionnelle qui utilise un ruban sergé, mais sans toute la couture à la main 😉

On trouve du ruban tout prêt en mercerie sous plusieurs noms : ruban stabilmanche, bande de renfort thermocollante, support droit-fil, ou encore biais thermocollant. La marque Vlieseline en propose plusieurs types qui conviennent pour Opium : le support droit-fil qui est un simple ruban d’entoilage, et le ruban stabilmanche qui contient une chainette apportant davantage de renfort. En Amérique du Nord, on en trouve sous le nom de fusible stay tape ou seam tape, par exemple chez les marques Dritz ou Collins.

Il est également possible de le fabriquer soi-même, ce qui est tout aussi simple et revient souvent moins cher ! Pour cela, il suffit de couper des bandes de 2 cm de large dans son entoilage (le même que celui utilisé pour le manteau), en faisant bien attention à les couper dans le droit-fil. Mesurez la longueur de la ligne de pliure du revers et la longueur des coutures raglan pour savoir de quelle longueur de ruban vous aurez besoin.

Avez-vous d’autres questions sur l’entoilage à utiliser pour le manteau Opium ? N’hésitez pas à nous les poser dans les commentaires !

7 commentaires

Orianne, 25 octobre 2018

Bonjour Camille et Eleonore. Ce post tombe a pic, j’allais vous envoye une question a ce sujet . J’ai choisi un lainage type tweed channel poids 420g/ml pour realiser mon opium. Je me souviens avoir lu dans un precedent post relatif au choix du tissu la necessite d’entoiler la totalite des pieces du manteau pour assurer le volume du manteau. Partant de ce principe, si j’entoile toutes mes pieces, je zappe la decoupe des pieces speciquement prevus dans l’entoilage tel qu’indique dans le patron ou dois-je entoiler « double » ? J’espere que ma question est claire et je vous remercie par avance pour vos eclairages.

    Camille, 27 octobre 2018

    Très bonne question ! Le mieux serait probablement d’entoiler entièrement les pièces avec un entoilage fin (plus léger que celui conseillé dans cet article) mais stable, puis d’entoiler « en double » comme indiqué dans le patron avec un entoilage plus épais.

Cécile, 28 octobre 2018

Bonjour. Comme ruban d’entoilage, j’ai pris le Renfort de lisière Vlieseline https://www.vlieseline.com/Produits/Bandes/Renfort-de-Lisiere qui me paraissait adapté… Ai-je fait le bon choix? Merci d’avance

    Camille, 29 octobre 2018

    Oui, celui-ci convient également !

Kalmia, 29 octobre 2018

Merci Orianne et Camille !
J’ai acheté il y a quelque temps un très beau lainage mais qui m’a toujours paru trop mou pour en faire un manteau. L’entoilage intégral en thermocollant fin me parait être une bonne solution.
Donc grand merci pour cette idée.

Laurence POUPON, 10 novembre 2018

Voilà quelques conseils venus à point nommé car je viens d’acheter le patron en PDF ainsi qu’ un beau drap de laine. Mais au moment de couper les pièces du patron je me sens perdue entre les numéros pour la doublure et pour le tissu, les traits gris et les noir. C’est mon premier manteau et je ne coud pas depuis très longtemps. Je manque cruellement d’expérience. Pouvez vous m aider et me donner plus d’explication sur la dacon9de de couper le patron puis les pièces de tissu ? Merci d’avance car j’ai vraiment très envie de faire ce si beau manteau

    Camille, 12 novembre 2018

    La doublure et les pièces principales étant superposées, il faut d’abord décalquer les pièces de la doublure. La doublure est indiquée par les traits en gras. Elle est plus courte que le manteau au niveau de l’ourlet et de l’encolure, et est un peu plus haute que le manteau au niveau du bas des emmanchures. Une fois la doublure décalquée, vous pouvez décalquer ou découper vos pièces en suivant les tracés en traits plus fins.

Commentaires fermés

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires sur les articles de plus de 30 jours.

Articles similaires

Voir aussi :

thumb-lining
Camille | 15 novembre 2018
thumbnail-broad-back
Eléonore | 13 novembre 2018
thumb-collar
Camille | 9 novembre 2018
#Inspiration# Magnolia longueu...Back#Opium# Coudre les poches pass...
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé