Dressed – Les patrons de robes et de vestes

Ecrit par Eléonore
29 novembre 2019 | Les patrons

Nous finissons cette petite présentation des patrons de notre livre Dressed par les robes et les vestes !

Si les hauts et les bas ont été privilégiés dans ce livre car permettant de multiplier les tenues, deux modèles de robes bien différentes sont aussi présents, ainsi qu’une veste déclinable en toute saison pour réchauffer vos looks !

robes-1Version A en double-gaze marsala – Version B en lin-viscose gris argent

La robe

Cette robe féminine cintrée à la taille et son joli col bateau peut se décliner du style le plus casual au plus habillé. Elle est déclinable en deux longueurs (version A midi et version B au-dessus du genou). Et en plus, elle a des poches !

robes-2Version B en tencel-lin noir

La blouse version robe

Votre style est plutôt épuré ? La blouse se décline également en robe droite dans sa version B ! Réalisez la blouse version robe en soie pour un diner chic, ou en jersey non extensible pour une allure sportswear.

robes-3Version A en laine bouillie gris chiné – Version B en lin-viscose beige

La veste

La veste a été conçue pour vous accompagner au fil des saisons. Avec ses deux longueurs, elle s’adapte aux différents volumes de vos tenues. Cousez-la dans un lainage souple et stable pour réaliser un « coatigan » bien chaud, ou dans une viscose légère pour obtenir une veste d’été !

J’espère que cette présentation vous a plu ! Rendez-vous la semaine prochaine pour une série d’interviews « Dressed et moi » 😉

23 commentaires

veronique Piec, 29 novembre 2019 Répondre

Plutôt dubitative au début, finalement après plusieurs versions de revieweuses et les articles, je pense pouvoir me l’approprier plus facilement.

Marguerite, 29 novembre 2019 Répondre

Je suis dubitative en ce qui concerne les grandes tailles . En effet,pour la robe,on dirait que les manches du mannequin grande taille sont trop serrées alors qu’il n’en est rien sur l’autre mannequin (de même pour le haut vu hier). Or, quand on est ronde, on n’évite au maximum d’être boudinée. Erreur de conception du patron?

    Eléonore, 29 novembre 2019

    Bonjour Marguerite. La gradation d’un patron entrainant de petites déformations qui s’ajoutent au fur et à mesure que l’on grade loin du bloc de base, le tombé de la taille 52 peut légèrement différer de celui de la taille 38 en fonction des choix de gradation qui ont été fait (c’est pour cela que les gammes de tailles plus étendues sont basées sur deux blocs). Le tombé est également différent en fonction des morphologies, des carrures, etc. En l’occurrence, le volume des manches de la robe varie légèrement entre le 38 et le 52 mais notre testeuse nous a confirmé qu’elle était à l’aise dans sa robe en taille 48 🙂

per63, 29 novembre 2019 Répondre

Bonjour

Pourriez-vous me résumer svp. tous les modèles se font en chaine et trame sauf le tshirt et le col montant c’est bien cela?
Merci

    Sylvie, 29 novembre 2019

    Vous avez très bien résumé les différents types de tissus utilisés 🙂

Aisling, 29 novembre 2019 Répondre

La veste est trop belle!!
Merci pour la présentation des patrons. J’espère que le père Noël a bien mis un exemplaire du livre dans sa hôte pour moi :-))

Cornélis Gisèle, 29 novembre 2019 Répondre

Bonjour j’ai bien reçu votre livre hier et je l’ai dévoré j’ai voulu imprimer les patrons mais comment faire ??

    Sylvie, 29 novembre 2019

    J’espère que ma réponse par email vous aura éclairci 🙂

Dodie, 29 novembre 2019 Répondre

Livre reçu, patrons téléchargés et imprimés dans leur panel de taille.
Même si tous ne m’interpellent pas actuellement, il faudra que je lise au calme la méthode et que je mes les approprie pour les utiliser à leur juste valeur.
J’adore la simplicité de la robe en tout cas

    Mamie-Thé, 30 novembre 2019

    Mais où avez-vous trouvé les patrons à télécharger ??? Je cherche, je cherche sans trouver ???

ctextiles, 29 novembre 2019 Répondre

votre livre a l’air génial! je l’ai commandé et j’ai hâte de pouvoir le dévorer.
désolée cette année je n’achèterai pas de nouveau patrons, j’en ai dejà une dizaine de deer en doe, avec le livre et 9 patrons me voilà comblée!
cette idée de basiques pour une garde de robe raisonnée me va parfaitement, je me suis remise à la couture depuis que j’ai découvert vos patrons et je dois avoir une dizaine de daturas dans mon placard, toutes différentes!
bravo, merci, félicitations, vous êtes top!

higele, 30 novembre 2019 Répondre

Bonjour,
J’ai commandé le livre et je vais bientôt le recevoir.En attendant, je souhaite commander du tissu en lin/viscose pour réaliser la robe : pouvez-vous m’indiquer le métrage nécessaire? (pour une taille 38; merci par avance.

    Sylvie, 30 novembre 2019

    La robe, en taille 38, nécessite :
    – 2.4 m de tissu en laize 150 cm ou 3.2 m en laize 115 cm pour la version longue
    – 1.9 m de tissu en laize 150 cm ou 2.6 m en laize 115 cm pour la version courte
    Attention : si vous voulez faire des raccords de motifs, il faudra certainement prévoir davantage de tissu 🙂

    higele, 1 décembre 2019

    je vous remercie pour votre réponse.

Christelle, 30 novembre 2019 Répondre

Bonjour,
J’ai reçu le livre hier et l’ai déjà pas mal feuilleté. Je suis ravie de tous ces bons basiques à décliner. Par contre, débutant en couture, j’essaie pour le moment de me concentrer sur des modèles accessibles pour ne pas me démoraliser. Mais sauf erreur de ma part, je n’ai pas trouvé de niveau de difficulté par patron comme vous le faites pour les autres patrons de votre boutique. Ai-je mal cherché ?
Merci par avance et bravo pour ce livre

    Sylvie, 30 novembre 2019

    Le livre est noté 1/5 en difficulté, et les patrons montrés du plus simple au plus technique.

hazel, 1 décembre 2019 Répondre

J’ai reçu et feuilleté le livre. J’adore les chapitres sur la couleur et la morphologie ainsi que sur les tissus. La photo montrant la différence entre une jupe froncée sur une personne ou une autre (page 41) m’a fait comprendre pourquoi une jupe droite longue n’est pas jolie sur moi (selon moi) – je suis plutôt la femme à gauche dans la photo.

D’abord les patrons ne me plaisaient pas beaucoup – trop basiques – et alors je me suis rendue compte à quelle vitesse (y compris de croisière) je pourrai me faire une nouvelle garde robe (et l’adapter aussi).

Bon travail, Mesdames. Merci.

Héloïse, 5 décembre 2019 Répondre

Bonjour,
Il me semblait que tout avait été dit et redit au cours de l’année sur l’utilisation du terme « kimono » et ce qu’il impliquait. J’avais même vu sur le blog personnel d’une des créatrice de votre marque un pseudo mea culpa sur l’utilisation du terme dans les description d’un des articles vendus qui avait d’ailleurs fait l’objet d’une correction. Je suis donc très surprise de retrouver l’emploi du mot « kimono » dans cet article pour désigner un vêtement qui n’en est pas un, par des personnes qui ne s’inscrivent en rien dans la culture à laquelle appartient ce vêtement. Cela m’interroge sur la position de votre marque sur le sujet. Passé le temps de la mobilisation, vous n’en tirez aucun enseignement qui influencerait votre ligne de conduite et de communication ? Attendez-vous une mobilisation qui vous concernerait directement, comme celle qui a touché Pappercut Pattern, afin d’adopter définitivement une posture respectueuse des personnes et des cultures ?

    Eléonore, 5 décembre 2019

    Bonjour Héloise, merci beaucoup de nous avoir signalé cela et je vous assure qu’il n’est pas nécessaire d’adopter une posture agressive 🙂 . Le terme kimono m’a échappé dans cet article par habitude, mais je vous assure que ce terme a été remplacé par « veste avec manches à même » dans l’ensemble de nos publications et dans le livre. Je vais de ce pas le corriger.

Héloïse, 5 décembre 2019 Répondre

Je note la réactivité dont vous avez fait preuve pour faire la correction nécessaire. Je relève juste le fait que vous parliez d’agressivité. Je ne suis pas sûre de comprendre si vous parlez de mon commentaire ou des actions militantes qui ont conduit à l’arrêt de l’utilisation abusive du terme kimono. Je pense que ni mon mot ni ces mobilisation ne sont empreintes de la moindre agressivité, seulement de remarques et de revendications légitimes. Quand bien même il y aurait de l’agressivité, elle serait tout aussi légitime au regard du contexte et cela ne remettrait aucunement en cause le propos tenu. Dans tous les cas, je trouve déplacé de parler d’agressivité. Si vous ressentez le signalement d’un terme inapproprié (signalement fait de façon pédagogique et sous une forme interrogative quand à vos motivations) comme une agression, je vous assure qu’une réflexion plus profonde sur le sujet vous serait probablement profitable, surtout quand vous indiquez utiliser le terme « kimono » par habitude, plusieurs mois après avoir pris connaissance des revendications sur le sujet. Bonne continuation à vous.

    Eléonore, 5 décembre 2019

    Effectivement, il faut un peu plus de quelques mois pour effacer trente-deux années d’habitudes et j’en suis fort désolée, je préfèrerais moi-même être plus efficace dans ce domaine. Je note que vous n’avez pas relevé le fait que nous ayons modifié l’ensemble de nos pochettes patrons utilisant ce terme ainsi que fait scrupuleusement respecter ce principe dans notre livre.
    Concernant ma supposition que ce commentaire avait été écrit dans un état d’esprit offensif, je me basais sur le terme « pseudo mea culpa » que vous avez utilisé pour décrire l’article de recherche linguistique de mon associée sur les termes aptes à remplacer le mot kimono, ainsi que le positionnement d’accusation immédiat (« Passé le temps de la mobilisation, vous n’en tirez aucun enseignement qui influencerait votre ligne de conduite et de communication ? ») et de menace (« Attendez-vous une mobilisation qui vous concernerait directement, comme celle qui a touché Pappercut Pattern, afin d’adopter définitivement une posture respectueuse des personnes et des cultures ? ») plutôt que de simplement nous interpeler tout en nous laissant le bénéfice du doute.
    Merci encore de nous avoir signalé cette utilisation incorrecte que nous avons pu ainsi corriger, et bonne continuation 🙂

    Eléonore, 5 décembre 2019

    Je me permet de noter également votre accusation à mots couverts d’insensibilité culturelle (au minimum) dirigée directement contre moi (« Si vous ressentez le signalement d’un terme inapproprié (signalement fait de façon pédagogique et sous une forme interrogative quand à vos motivations) comme une agression, je vous assure qu’une réflexion plus profonde sur le sujet vous serait probablement profitable, surtout quand vous indiquez utiliser le terme « kimono » par habitude, plusieurs mois après avoir pris connaissance des revendications sur le sujet. »). Souhaitez-vous que nous en parlions ? Je serais ravie de discuter de fatigue mentale, de répartition du travail émotionnel, de fragilité blanche et de combat anti-raciste avec vous (et notamment l’aspect problématique de se positionner publiquement en tant que « sauveur blanc » pour la défense des personnes racisées et la lutte contre les appropriations culturelles).

Héloïse, 6 décembre 2019 Répondre

Le fait que vous supposiez que je suis une femme blanche est très très ironique. Vous représentez une entreprise, mais vous décidez de placer les choses sur un plan personnel, c’est dommage et ça n’a aucun intérêt. Je ne crois pas avoir beaucoup plus à ajouter que ce que je vous ai dit dans mon second commentaire. Vos messages montrent que vous croyez maitriser certains concepts militants sur le bout des doigts, mais une réflexion plus approfondie vous permettrais d’aborder les questions raciales plus sereinement et sans vous sentir agressée lorsqu’on pointe que le positionnement de votre entreprise sur le sujet n’est pas clair. Il ne s’agit pas de savoir des choses mais d’être en mesure de les mettre en oeuvre concrètement et avec empathie… Je vous laisse à vos explications de texte.

Laissez un commentaire !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Dressed - Les patrons de basBackDressed et moi - Barbara
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé