#Sureau Sew-Along# Des fronces parfaites

Ecrit par Eléonore

Cette semaine, nous passons enfin à la construction de notre Sureau finale ! Et nous démarrons par l’élément le plus important de cette robe : les fronces.

Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer comment réaliser rapidement et simplement de jolies fronces ! Et je vous propose pour cela d’utiliser votre machine à coudre : choisissez le point droit, et augmentez la longueur de votre point (la longueur idéale va dépendre de votre tissu : j’utilise en général une longueur entre 3 et 4mm… n’hésitez pas à expérimenter !)


Piquez deux lignes de fronce sur votre corsage devant entre les repères, sans faire de points d’arrêt et en laissant dépasser les fils de 5 bons centimètres.


Attrapez les deux fils d’une même face sur un des côté de votre pièce, et tirez délicatement dessus : le tissu va froncer. Une fois que le corsage fait la même taille que la patte de boutonnage, sécurisez vos fils de fronce par des noeuds.


Répartissez ensuite harmonieusement vos fronces. Plus le point que vous aurez fait sera court, plus vos fronces seront petites et précises : utilisez donc le point le plus court possible en fonction de votre tissu ! (pas trop court non plus, sinon le fil risque de casser lors du fronçage)

Lors de l’assemblage des deux moitiés du corsage devant, veillez à toujours coudre dans le même sens ! Par exemple, si vous avez assemblé la pièce gauche de haut en bas du corsage, assemblez également la pièce droite de haut en bas : cela permettra aux fronces de se rabattre de la même manière des deux côté et évitera l’effet « en miroir ».

Bonus : si vous trouvez que vos fronces ne sont pas assez bien définies avec deux lignes de fronces, n’hésitez pas à en piquer une troisième pour un maximum de précision 😉

Et voila, vous avez obtenu des fronces parfaites ! Rendez-vous mercredi pour le montage des manches…

 

28 commentaires

Théa, 19 novembre 2012

Effectivement comme ça elles sont parfaites, j’ai effectivement eu le miroir sur ma toile.

Merci encore pour tous tes précieux conseils et ce blog où tu nous aides tellement.

Hier j’ai fini la toile de la Sureau en un tour de main, et puis après j’ai voulu faire un patron « facile », une petite tunique. Ca a été une catastrophe tellement les pièces ne vont pas, ne correspondent pas aux dessins et tellement ça va mal sur le corps.

Merci donc de penser aux tailles après 40 et de prévoir et expliquer les ajustements pour toutes nos différences morphologiques, c’est ça qui fait toute la différence et qui fera que tes patrons seront de plus en plus appréciés dans la durée !

Gigette, 19 novembre 2012

Merci pour l’astuce, les miennes sont jamais très réussis !!

sabrina, 19 novembre 2012

merci pour ce pt rappel,personnellement je trouve que je ne m’applique pas assez pour bien les répartir

Emilie LG, 19 novembre 2012

On ne m’avais pas appris à bloquer les fronces en faisant un noeud…du coup je pestais en essayant de garder la bonne longueur et bien répartir les fronces…..ça devrait aller bien mieux ainsi !
Merci pour ces conseils ! C’est vraiment super, chaque matin j’attends avec impatience d’en apprendre plus !!!

mylittlenath, 19 novembre 2012

merci pour ces explications hyper clair avec le détails des points de couture!!!C’est comme un vrai cours!mercimerci

Sabine, 19 novembre 2012

Merci pour ce truc! C’est bête mais je n’avais pas pensé à nouer mes fils; c’est beaucoup mieux comme ça!

Gwendolyn, 19 novembre 2012

Merci pour les explications, j’avais la bonne technique mais je prenais systématiquement le point le plus long de ma machine même sur un tissu fin. J’ai hâte de voir cette sureau à pois!

meringaucassis, 19 novembre 2012

aaaahhhh merci pour l’info, j’avais l’habitude d’utiliser le point le plus large, ce qui faisait des grosses fronces et je ne faisais pas de noeud ensuite !
merci beaucoup !

La Couture Rose, 20 novembre 2012

Comme toi Gwendolyn : je met toujours mon point au max’ 5, et c’est vrai que du coup, avec de grandes fronces, c’est dur à la couture d’éviter le gros pli mal réparti.
Une mauvaise habitude à corriger, merci Nessie !

Clairounette, 21 novembre 2012

Merci pour ces précieux conseils ! Je vais tester ça cette semaine !

Princessedina, 21 novembre 2012

Rhhhoooo mais quand c’est expliqué comme ça, ça parait si simple!! Merci!!!!!

armide, 22 novembre 2012

Bonjour Eleonore, je me pose une question : les coutures sont apparentes sur la patte de boutonnage? J’ai cousu les morceaux endroit contre endroit . Or, sur la dernière image de ton tuto, j’ai l’impression qu’il faut, en fait, poser la patte sur les deux devant endroit contre envers pour que les coutures soient visibles. Je n’arrive pas bien à voir sur les robes cousues par toutes les « addicts ». peux-tu me dire ce qu’i faut faire?
Au fait j’ai refait une toile une taille en dessous et c’est beaucoup mieux

    Eléonore, 22 novembre 2012

    Il faut bien coudre endroit contre endroit, et ensuite surpiquer les coutures comme indiqué dans les instructions 😉

charlotte, 25 mai 2013

Je mitonne une petite sureau à partir d’un tissu d’une robe du commerce, et de ma fameuse popeline marine ( inutilisable pour une chardon nldr) , moi qui déteste faire les fronces, grâce à ce tuto, je vais peut être aimé : j’utilisai je pense un point trop long et je sécurisais pas mes fils avec les noeuds , en un mot je ramais 😉
Merci Eléonore !

Autantenemporte, 16 juillet 2013

J’ajoute ma petite astuce à celle-ci, très bien expliquée: comme je ne sais jamais trop sur quels fils tirer et que je trouve que les fils de canette se tirent mieux que ceux de la bobine, je change ma canette avant de piquer mes fils de fronce. Ainsi, j’ai des fils de couleurs différentes et je sais sur quels fils tirer!

delphine, 11 janvier 2014

Bonjour,
Etant débutante, je souhaiterai avoir des infos pour coudre la patte de boutonnage, je n’ai pas compris comment elle se posait. Désolé.
Merci d’avance pour la réponse à un début d’une longue liste de questions 😉

delphine, 15 janvier 2014

Bonsoir,

Personne pour m’aider à savoir comment bien monter la patte de boutonnage? J’ai essayé d’une façon mais j’aurai voulu avoir des précisions.

Merci de votre future aide

delphine, 16 janvier 2014

Bonsoir WERIEM,
merci pour le lien vers le tuto. Je ne l’ai pas du tout montée comme cela sur mon modèle « brouillon ». Je vais réessayer avec cette méthode.

delphine, 20 janvier 2014

Bonjour,

J’ai regardé le tuto donné par WERIEM mais cela ne répond pas à ma question puisque dans la robe sureau la patte est en un seul morceau. J’ai vraiment besoin des explications car sans ça, je ne peux me lancer. Merci!!

    Eléonore, 20 janvier 2014

    Bonjour Delphine,
    En fait je ne comprends pas bien ta question : il faut simplement monter un côté du corsage sur un côté de la patte, et l’autre côté sur l’autre coté de la patte comme indiqué dans les instructions 🙂 (c’est une fausse patte donc il n’y a rien à faire de plus)

delphine, 20 janvier 2014

Bonsoir Eleonore,

Je pense que c’est ce que j’ai fait mais le rendu me paraît différent de ce que je vois sur le site; La patte me semble vraiment étroite. Après, je n’ai coupé la patte que dans un seul morceau. Doublée, ça doit faire un autre effet.
Bref, je vais bien y arriver quand même!!!! 😉
Merci en tout cas pour le blog, c’est bien de pouvoir être aidée.

Camille, 4 novembre 2014

Salut Eleonore,
je viens de recevoir mon patron.
si j’ai bien compris pour la couture de la pate de boutonnage, les deux parties froncées sont fixées sur la fausse patte de boutonnage mais ne sont pas cousues entres-elles, c’est bien ça ?
Merci pour ta réponse!

weriem, 16 novembre 2014

Oui, c’est tout à faite cela 🙂

Weriem, assistante RP pour Deer&Doe

Samantha, 16 février 2015

Bonjour,
Merci Weriem pour ta réponse à ma dernière question 🙂
Au moment de coudre la patte boutonnage, faut il que les deux parties du corsage se touchent ou faut il laisser un espace? Aussi est ce qu’il faut faire un ourlet tout autour de la patte de boutonnage avant de la coudre? Sinon j’ai peur que ça s’ effiloche.
Merciiiii !

    weriem, 18 février 2015

    Bonjour Samantha,

    Pour éviter que la patte de boutonnage ou d’autres pièces du patron, ne s’effilochent, vous pouvez surjeter à la surjeteuse ou faire une couture zig-zag à la machine à coudre..
    Pour les parties devant du corsage, elles sont cousues à la fausse patte de boutonnage et non entre elles et 1.5 cm de marge est inclu pour chacune des pièces (les pièces devant, une fois cousues à la fausse patte de boutonnage, ne vont pas se chevaucher).
    Bonne couture!
    Weriem, assistante RP pour Deer&Doe

Commentaires fermés

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires sur les articles de plus de 30 jours.

Articles similaires

Voir aussi :

DSCF3270
Eléonore | 21 novembre 2012
#A la Une# Clothilde et sa rob...Back#Sureau Sew-Along# Poser la fe...
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé