#Centaurée# Choisir son tissu

Ecrit par Eléonore

Le Centaurée Sew-Along débute dans une semaine ! Il est temps de se préparer en achetant votre patron (si ce n’est déjà fait 😉 ) et en réfléchissant à votre tissu !

Contrairement à d’autres patrons comme la robe Aubépine ou la blouse Datura, qui requièrent un tissu fluide pour obtenir un beau tombé, la robe Centaurée se prête à une grande variété de tissus de poids moyen à léger : popeline, batiste, voile, chambray, satin, dans des matières comme le coton, le lin, la viscose… conviendront à sa réalisation.

Mais pour mieux comprendre les spécificités de chaque tissu et l’effet obtenu sur le vêtement fini, je vous propose une petite explication sur les différentes armures (c’est-à-dire les différents modes de tissage) que l’on trouve sur le marché.

DSC_0001

Les tissus présentés dans cet article font partie des collections de tissus bio Amandine Cha et Deer&Doe pour Les Trouvailles d’Amandine (de gauche à droite : batiste, chambray, popeline et satin)

Les différents tissages

L’armure toile

Il s’agit de la plus simple et la plus ancienne des armures. Chaque fil de chaîne passe alternativement au dessus et en dessous de chaque fil de trame. Les deux faces du tissu ont donc le même aspect. Les tissus à armure toile les plus connus sont la popeline, la batiste, le voile, le madras, le vichy…

DSC_0010

Popeline bio Fines Rayures Les Trouvailles d’Amandine

L’avantage de cette armure très simple est sa stabilité. On la conseille souvent aux débutants car elle ne fuit pas sous le pied de biche, se coud facilement, et se déforme peu. Son principal inconvénient réside dans son tombé : la plupart des tissus à armure toile ont un tombé assez raide et se froissent facilement. De par cette raideur, ils ont aussi souvent plus de bouffant, ce qui peut être un avantage ou un inconvénient suivant le résultat escompté.

L’armure sergé

La construction particulière de l’armure sergé conduit à la création d’un motif oblique sur le tissu. Les tissus fondés sur une armure sergée ont un endroit et un envers, mais en revanche, n’ont ni haut ni bas. Les tissus à armure sergé les plus connus sont le sergé, la gabardine, le denim, le pied-de-poule, le twill et certains chambrays.

DSC_0011

Chambray bio Diabolo Grenadine Deer&Doe pour Les Trouvailles d’Amandine

Le fait que les tissus sergés soient constitués de moins d’entrecroisements que les tissus à armure unie les conduit à être, à poids égal, plus doux et moins froissables que ces derniers, mais aussi un peu plus fragiles. Leur souplesse leur confère un beau tombé, souple et lourd. Ils sont néanmoins moins stables que les armures toile et ont tendance à plus se déformer lors de la couture.

L’armure satin

Contrairement à une idée très répandue, le satin n’est pas une matière ! Le terme satin désigne l’ensemble des textiles élaborés par ce type de tissage sans trame apparente, soit des étoffes lisses, unies, fines et brillantes sur l’endroit et mates sur l’envers. Il existe des satins de coton, de soie et de polyester, généralement utilisés comme doublure. Le crêpe est également dérivé de l’armure satin.

DSC_0017

Satin bio P’tits Carreaux Parme Framboisine Les Trouvailles d’Amandine

C’est ma préférée de toutes les armures, car elle combine la légèreté de l’armure toile, la souplesse et la douceur de l’armure sergé, et possède un lustre particulièrement élégant. Elle est néanmoins, comme le sergé, assez fragile et sujette aux déformations (il est très facile de tirer accidentellement un fil en accrochant un tissu à armure satin, du fait de son faible nombre d’entrecroisements).

Les poids des tissus

Le deuxième principal paramètre qui rentre en compte dans le rendu d’un tissu est bien sûr le poids, exprimé en gramme par mètre linéaire (g/ml) ou en g/m² (pour un tissu de laize 150cm, 100g/m² équivalent donc à 150g/ml).

La plupart du temps, plus le poids du tissu est élevé, plus la densité de fibres est importante et donc plus le tissu sera raide : c’est notamment le cas de la popeline et de la gabardine. Mais attention, certains tissus lourds sont beaucoup plus épais et donc moins denses, et conservent donc beaucoup de souplesse (c’est le cas notamment de certains lainages).

OUT_0171-2 OUT_0410

Les deux versions de présentation de la robe Centaurée sont réalisées dans des tissus à armure toile : à gauche, une batiste de coton et à droite une très légère mousseline. La batiste utilisée à gauche donne une robe stable et durable, peu sujette aux déformations, néanmoins on observe la formation de nombreux plis lorsque le tissu est en mouvement (caractéristique de l’armure toile). On peut néanmoins constater que plus le tissu choisi est léger, moins celui-ci est raide car la densité de fibres est moins grande.

Bien entendu, en fonction de l’armure du tissu, deux tissus de même poids mais d’armure différente auront un rendu et une souplesse très différents ! Par exemple, si vous souhaitez utiliser un tissu souple mais chaud pour la demi-saison, dirigez-vous plutôt vers un sergé ou un satin de poids moyen (environ 200 g/ml). Si vous recherchez un coton léger pour l’été (120 à 150 g/ml), une batiste sera relativement souple et facile à travailler mais plissera/froissera au cours de la journée, tandis qu’un satin de même poids associera souplesse et douceur.

Conclusion

Dans le cas de la robe Centaurée, quel que soit le tissu que vous allez utiliser, je vous recommande d’utiliser un tissu moyen à léger (poids maximum : 200g/ml). Si vous choisissez d’utiliser une popeline, une batiste ou un sergé moyen, votre robe sera structurée et la jupe aura du gonflant. Si vous privilégiez un voile, un satin ou un sergé léger, le résultat sera plus souple et la jupe aura moins de volume.

Si vous utilisez un voile de coton très léger, je vous recommande soit de doubler le corsage de la robe, soit d’utiliser votre tissu en double afin d’apporter un peu plus de structure à cette partie de la robe. Attention également à la mercerie : zip, passepoil, biais… le poids de ces éléments doit être adapté au poids de votre tissu afin de ne pas plomber l’ensemble et créer des plis disgracieux !

Bravos à ceux qui ont lu cet article jusqu’au bout ! J’espère ne pas vous avoir trop ennuyés, et vous avoir aidé à mieux comprendre les différences de tombé entre chaque tissu ! Et si vous avez déjà trouvé le tissu parfait pour votre Centaurée, n’hésitez pas à nous le montrer dans les commentaires 🙂

Références

37 commentaires

Sara, 15 mai 2014

Bravo et merci à toi pour cet article très clair et instructif sur un sujet rarement abordé. Quand on coud en autodidacte, il est parfois difficile de trouver des infos pour comprendre ces aspects techniques. Tu pourrais peut-être aussi en faire profiter la communauté sur thread and needles, ça intéresserait sûrement un large public !

Caliclo, 15 mai 2014

Merci beaucoup pour toutes ces précisions. Je rejoints le commentaire de Sara, ce n’est pas facile de s’y retrouver quand on apprend seule.
Et bravo pour cette robe, elle est très fraiche!

laurence, 15 mai 2014

merci beaucoup pour ces explications! c’est clair et ça me sera bien utile. je ne pourrais pas participer au sew-along de la centaurée mais je vous suivrais. J’ai déjà le patron de cette robe et j’ai déjà plusieurs idées pour mon choix de tissu dans mon stock 😉

Bénédicte, 15 mai 2014

Non, au contraire, c’est vraiment très intéressant et si utile si l’on achète son tissu en ligne… Merci!

nathanalie16, 15 mai 2014

Merci merci ! A chaque fois vos explications sont très claires et très utiles. J’apprécie énormément, sur vos patrons ou vos articles techniques que, vous nous disiez pourquoi il faut faire telle ou telle chose ou choisir tel ou tel tissu. Vous êtes une très bonne pédagogue.

Carlotta Stermaria, 15 mai 2014

Au contraire, c’est très intéressant ; je savais déjà des choses mais je n’avais pas connaissance du terme « armure »!

J’ignorais aussi que le sergé était vraiment plus souple, c’est vraiment bon à savoir _ ayant réalisé un Pavot en sergé, je pense que j’aurais fait mes boutonnières autrement car elles tendent à se gondoler un peu.

    Eléonore, 15 mai 2014

    Merci ! Concernant la différence de souplesse, il faut bien considérer « à poids égal » : en général les sergés épais et les gabardines ont quand même une bonne tenue ! 🙂

Lucille, 15 mai 2014

Super intéressant, merci ! Ai trouvé un beau crêpe de soie que je m’étais retenue d’acheter n’ayant pas de projet pour lui, puis je suis rentrée à la maison et j’ai découvert Centaurée, suis donc retournée le chercher illico. Je l’imagine fluide et glissante, et volante, surtout !

laflo, 15 mai 2014

Et bien tu n’as pas à nous dire bravo, mais c’est nous qui te disons merci !!!! Combien de fois ai-je cherché sur le net une précision sur tel ou tel tissu… et là, tu nous donnes tout en un article et tu nous expliques bien, tu nous combles de conseils et nous dis bien » » si on veut cela, il faut mieux prendre ce tissu… ».
Oui Eléonore, merci vraiment. Je vais copier coller ton article, pour l’imprimer et le garder précieusement. Il va me servir beaucoup et., souvent… si j’ai une question quant au choix d’un tissu maintenant, je saurai vraiment quoi prendre en fonction du rendu voulu !!!!
Belle soirée à toi.

aelys, 15 mai 2014

Voilà un article bien utile ! Je suis souvent tentée d’acheter des tissus sur le net, et j’avoue que je me freine parfois que je ne me rend pas compte de quel rendu peut avoir tel ou tel tissu. Avec toutes ces infos, je vais surement m’y retrouver un peu plus (et dépenser plus par la même occasion, mais bon !!)

GATTACANNE, 15 mai 2014

Toujours un plaisir de lire tes articles, ici très pédagogique et instructif !!
J’ai donc choisi un voile de coton que je doublerai entièrement pour ma première version, et une jolie batiste pour la deuxième… Je veux de la fluidité d’ou un tissu léger, mais facile à travailler à cause de l’empiècement.
La toile c’est pour dimanche, le patron est recopié, il me manque que le fil, les fermetures à glissières. Les biais sont choisis, je ne me lance pas encore dans leur confection…
Une petite question fils : coton ou polyester ?
Merci !!!

    Eléonore, 16 mai 2014

    Généralement, on conseille d’utiliser un fil de la même matière que son tissu (cad fil de coton pour du coton par exemple), mais pour les tissus n’ayant pas d’équivalent en fil un fil polyester de qualité s’adaptera à toutes les matières 🙂

Fil de Terre, 15 mai 2014

Merci beaucoup pour cet article très synthétique, parfaitement clair. Je partage sur FB pour en faire profiter les copines!

Safia, 15 mai 2014

Merci pour ce super article! J’ai une question toute bête… La batiste est souvent assez transparente. Est-ce pour la centaurée on peut tout doubler avec la même batiste ou plutôt du voile de coton? On aura le même rendu assez fluide?
Merci d’avance pour ta réponse.

    Eléonore, 16 mai 2014

    Tu peux doubler le corsage avec la même batiste si tu le souhaites, mais au moins pour la jupe je te conseille fortement un voile de coton pour ne pas que le tout soit trop gonflant.

cocotte, 16 mai 2014

merci pour toutes ces explications. C’est qu’il n’est pas trop facile de s’y retrouver dans tous ces tissus et une explication de temps en temps ça fait du bien !!

Sandra, 16 mai 2014

Merci pour cet article ! J’ai appris quelque chose avec le satin, d’ailleurs, c’est dommage de trouver difficilement des satins de coton, c’est une matière tellement agréable… Tous comme les microfibres de coton.

Pour ma Centaurée, j’ai un grand coupon (enfin suffisamment grand j’espère…) de satin de polyester des Coupons Saint Pierre. J’aime pas trop ces matières normalement, l’effet synthétique sur la peau je déteste. Mais là, le toucher était agréable et ça ressemble à de la soie à s’y méprendre.
Par contre, ça être sympa à coudre 😀
Je doublerai tout de même le corsage en voile de coton pour éviter d’avoir du synthétique à même la peau (ça peut faire transpirer…) et si ça stabilise le bazar, c’est encore mieux !

Fils à Suivre, 16 mai 2014

Bonjour,

Une petite question convernant le droit fil. Dès ses premiers pas en couture, on apprend qu’il y a un sens du tissus à respecter (soit le droit fil, soit le biais suivant l’utilisation/positionnement de la pièce dans le patron).
je fais assez attention à ça car lors de mes premières créations j’ai eu quelques déconvenues car je n’avais pas respeter ce principe (manque de tenue, plis et jupe qui « tourne).
Pour la robe Centaurée, j’aimerais bien acheter un tissu rayé et faire des effets sur le corsage en modifiant l’orientation des rayures. Mais je me demande si c’est possible et si ça ne va pas être problématique par rapport à cette question de droit fil ?
Quel est ton conseil ?
Est-ce que doubler le corsage avec un tissu en respectant le droit fil pourrait être la solution ?
Merci pour ta réponse.
PS: c’est mon premier sewalong. J’ai hâte et en même temps un peu la pression.

    Eléonore, 16 mai 2014

    Il est toujours très important de bien respecter le droit-fil et le biais en effet, car ils déterminent le bon tombé du vêtement. On peut parfois jouer avec ces paramètres, mais cela demande déjà une bonne maitrise de la couture et des tissus 🙂

    Si tu souhaites jouer avec les rayures sur ton corsage, tu peux éventuellement travailler en droit-fil et perpendiculairement au droit-fil pour créer des croisillons, mais je te déconseille de travailler dans le biais au risque de déformer ton corsage !

    (pour tout savoir sur le droit-fil et le biais, un très bon article de coupe couture : http://www.coupecouture.fr/2006/09/droitfil_biais_lisiere_1.html)

Suzie, 16 mai 2014

Bonjour,

merci pour cet article très instructif. Pour ma Centaurée, j’ai choisi un crépon FDS… j’espère que ça conviendra… mais c’est assez transparent… avec quel tissu puis-je le doubler ?

    Eléonore, 16 mai 2014

    Normalement, l’article t’a donné toutes les clés pour trouver le bon tissu ;). Je dirais un voile de coton pour conserver la légèreté de l’ensemble.

By Anastasia, 17 mai 2014

Bonjour. Merci pour cet article complet sur le choix du tissu. Pour ma part ce sera un tissus plutôt de type satin de coton si je ne m’abuse, mais l ayant acheté dans un de stockage de tissus la matière n était pas indiquée. C est un tissus à motif, tout à fait estival .Aussi ma toile sera faite dans un voile de coton noiŕ doublée en voile de coton aussi car assez transparent… Côme
Me ça j aurais aussi une petite robe noir pour cet été. Bonne journée.

did, 18 mai 2014

merci beaucoup pour ces explications ! j’ai beaucoup apprécié quand tu as mis des exemples de réalisation, et précisé quel genre de tissu c’était, comme ça, on voit mieux le tombé.

Une parisienne en Helvétie, 19 mai 2014

Merci pour cet article très éclairant sur les différentes qualités de tissus. Je fonctionne beaucoup au coup de coeur et effectivement parfois (souvent !), il y a inadéquation entre tissu et modèle choisi, et c’est l’échec… Donc, c’est pas mal d’avoir ces infos en tête avant de se lancer dans un projet. Pour le sew-along, j’ai deux choix de tissus mais tout reste du coton et de l’armure toile apparemment. Evidemment, sur les tissus, il est juste indiqué « coton » et cela ne précise pas si c’est du baptiste ou de la popeline… Les prochaines fois, je n’hésiterais pas à demander au vendeur pour être sûre de savoir ce que j’achète.

Mirou (FOLDEFIL), 19 mai 2014

merci pour cette culture textile!
je finirai moins bête et je garde ton aticle en ref!

Philacoud, 19 mai 2014

Comme toujours, ton article est très intéressant et bien clair; la lecture n’est pas rébarbative, même si c’est de la « technique »;-)))
J’apprécie que tu nous donnes toutes ces explications.

charlotte, 20 mai 2014

Merci pour ce bel article très bien construit et écrit !
J’ai choisi de recycler une robe à bretelles du commerce achetée il y a des années …. que je n’ai finalement que peu portée car le corsage n’était pas adapté à ma morphologie ! ( Je rentrai un demi sein dedans et les découpes n’était pas flatteuse sur moi… ) La robe dans les ton de bleu mélant un imprimé ( bord de mer bucolique vague, palmiers roses… et un uni bleu orage, mais dans des proportions inversées par rapport à Centaurée ( la jupe était taille basse) je pense réutilisé l’imprimé pour le corsage, et trouver un beau satin de coton de poids moyen assorti pour la jupe… J’espère que le résultat sera un peu près identique à l’idée que j’en ai…. hum…

Théa Oz, 20 mai 2014

Merci pour cet article merveilleusement bien écrit, documenté etc… Ca restera dans mes références pour comprendre quels tissus choisir.
Ce n’est pas facile de faire des synthèses, alors un grand bravo et un grand merci !

Maggot, 21 mai 2014

Génial ton article !! Quand on est autodidacte on ne connait pas forcément tout ça, c’est plus ou moins intuitif à force mais ça ne suffit pas ! Alors merci pour toutes ses infos précieuses !

Clo, 28 mai 2014

Une question existentielle pour moi le choix du tissu…
Une Centaurée de coeur et une Centaurée de raison… => http://clopiano.wordpress.com/2014/05/28/choisir-son-tissu/

Mai, 11 juin 2014

Bonjour Eleonore merci pour ce SAL! Je le commence en retard mais j’ai moi aussi une petite question sur le droit-fil. j’ai un beau voile de coton imprimé qui serait parfait pour centaurée. Le problème est que les bords (sens droit-fil) ont une couleur contrastante que j’aurais bien aimé avoir en bas de la jupe (je ne sais pas si je suis très claire…). Je n’ai jamais coupé perpendiculairement au droit-fil donc je ne sais pas si ce serait très gênant pour la jupe? J’ai prévu de doubler la robe entièrement. Merci pour ton aide! Bonne journée

    Eléonore, 12 juin 2014

    Il faut avant tout regarder si l’élasticité et le tombé de ton tissu sont les mêmes dans les deux sens. Si c’est le cas, ça ne devrait pas poser trop de problèmes 🙂

caro, 4 mai 2015

Le soleil commençant à pointer son nez, j’ai très envie moi aussi de me vêtir d’une jolie Centaurée … J’ai choisi un voile coton très transparent. La doublure va donc être indispensable… Pour le corsage, je vois comment faire mais pour la jupe, dois-je aussi faire des fronces sur la doublure ?
Merci pour tes conseils et tes merveilleux patrons…
Bonne soirée

    weriem, 19 juin 2015

    Bonjour Caro,
    Si vous ne voulez pas spécialement rajouter du gonflant à la partie jupe, vous pouvez passer outre les fronces pour la doublure.
    Bonne couture!
    Weriem, assistante RP pour Deer&Doe

Commentaires fermés

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires sur les articles de plus de 30 jours.

Articles similaires

Voir aussi :

header-grader
Camille | 3 octobre 2017
Givre_manches_courtes_header
Camille | 28 septembre 2017
header-raccourcir
Camille | 26 septembre 2017
Rejoignez le Centauree Sew-Alo...Back#Centauree Sew-Along# La toile
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé