7 objets de tous les jours qui peuvent vous servir en couture

Ecrit par Camille
25 janvier 2017 | Tutoriels et techniques

Après les fêtes, on n’a pas toujours le budget pour acheter les derniers gadgets couture. Qu’à cela ne tienne, car ce n’est pas nécessaire pour coudre bien !

Beaucoup d’objets du quotidien ont des utilisations insolites qui pourront vous aider dans votre prochain projet. Dans l’atelier Deer&Doe, de nombreux objets de la maison ont mené une double-vie, depuis les boîtes de conserve utilisées comme poids jusqu’au masking tape qui nous servait à marquer les lignes de couture sur la machine. Nous partageons aujourd’hui nos astuces préférées, toutes testées et approuvées 😉

DSC_0034

De la gélatine et de l’amidon de maïs pour rigidifier les tissus glissants

Les « aides au repassage » que l’on trouve en supermarché, comme le Fabulon, sont très utiles pour coudre la viscose et la soie. On vaporise sur le tissu, on repasse, et le tissu glissant devient aussi facile à travailler que du coton ! Mais saviez-vous que vous pouviez fabriquer ces produits vous-même à l’aide d’ingrédients du quotidien ?

Pour une préparation à base de gélatine alimentaire :

  • Ajoutez 3 cuillères à café de gélatine alimentaire en poudre, ou 4 feuilles de gélatine, dans une tasse d’eau à température ambiante.
  • Laissez tremper la gélatine pendant 30 minutes.
  • Placez le tout dans une petite casserole et faites chauffer jusqu’à ce que l’eau frémisse (ne pas faire bouillir).
  • Versez 3 litres d’eau froide dans un seau, et ajoutez-y la gélatine. Mélangez.
  • Faites tremper votre tissu dans le mélange pendant une heure.
  • Essorez le tissu délicatement, puis étendez le pour le faire sécher.
  • Quand le tissu est sec, repassez le entièrement, sans utiliser de vapeur.

Pour une préparation à base d’amidon de maïs :

  • Mélangez 4 cuillères à soupe de fécule de maïs (type maïzena) avec 1 litre d’eau chaude.
  • Faites chauffer le mélange en remuant, jusqu’à ce que la pâte épaississe.
  • Versez 2 litres d’eau froide dans un seau, et ajoutez-y la pâte. Mélangez bien.
  • Trempez votre tissu dans le mélange (pas besoin de laisser tremper).
  • Essorez le tissu délicatement, puis étendez le pour le faire sécher.
  • Quand le tissu est sec, repassez le entièrement, sans utiliser de vapeur.

Une fois le projet fini, il vous suffit de le rincer soigneusement et de le faire sécher pour que votre tissu retrouve sa fluidité initiale !

DSC_0040

Du vinaigre blanc pour fixer les teintures

Un autre produit de vos placards qui aide à dompter les tissus : le vinaigre blanc ! Faire tremper votre tissu avec un peu de vinaigre avant de le prélaver aidera à fixer ses couleurs. C’est particulièrement utile pour les tissus qui déteignent beaucoup, comme le denim. Ajoutez simplement une demi-tasse de vinaigre blanc dans une bassine d’eau froide, et faites-y tremper votre tissu pendant 30 minutes avant de le mettre en machine.

DSC_0048

Du papier aluminium pour aiguiser les cutters rotatifs et les ciseaux

Tant que vous êtes dans la cuisine, attrapez aussi un rouleau de papier aluminium pour aiguiser vos instruments de coupe ! Si la lame de votre cutter rotatif est émoussée, plutôt que d’en changer, essayez cette technique : prenez une longue feuille de papier alu, et pliez la en deux plusieurs fois, jusqu’à avoir au moins 8 épaisseurs. Placez cette feuille sur votre tapis de coupe et coupez dedans à l’aide de votre cutter, plusieurs dizaines de fois. Testez au fur et à mesure sur une chute de tissu : vous devriez constater une nette différence ! Cela fonctionne aussi sur les ciseaux 😉

DSC_0053

Une cuillère en bois pour ouvrir les surplus de couture

Impossible de quitter la cuisine sans mentionner la fameuse cuillère en bois ! Pour ouvrir les coutures d’épaule d’un empiècement doublé, comme celui de la blouse Datura, glissez le manche d’une cuillère en bois entre les épaisseurs du tissu et utilisez la comme une mini-table à repasser 😉

DSC_0068

Des feutres qui s’effacent à la chaleur pour marquer les tissus clairs

Ma découverte préférée est à piquer dans le cartable des enfants : les feutres Pilot FriXion ! Ces feutres magiques s’effacent à la chaleur du fer à repasser, et vous permettront de marquer vos tissus de manière très visible et sans laisser aucune trace après coup. On les trouve facilement aux rayons fournitures scolaires des supermarchés, et ils existent dans de nombreuses couleurs. Privilégiez les feutres plutôt que les stylos à bille qui accrochent trop le tissu, et n’oubliez pas de tester sur une chute au préalable !

DSC_0057

Du savon pour marquer les tissus foncés ou fluides

Mais que faire pour marquer des tissus noirs ou bleu marine, sur lesquels les traits de feutre ne se voient pas ? Dans ce cas faites comme Eléonore, et marquez vos tissus avec du savon ! Le savon marque parfaitement les tissus foncés, n’accroche pas le tissu, et part complètement au lavage. Taillez votre savon pour obtenir un côté très fin, ou bien récupérez de petits savons comme on en trouve dans les hôtels 🙂

A vous de détourner vos objets du quotidien ! Avez-vous d’autres astuces de grand-mère à nous faire partager ?

45 commentaires

Eléa.Gold, 25 janvier 2017

Une très bonne idée, cet article ! Très instructif (même je connaissais certains « trucs »). Je note particulièrement :

– la recette de la Maïzena (j’en entends parler depuis longtemps mais je n’avais pas trouvé les dosages précis).
– l’aiguisage des ciseaux et du cutter rotatif avec le papier aluminium (je teste ce soir !)

Mélanie – Motifs-Addict, 25 janvier 2017

Merci pour ces bonnes astuces ! Je vais essayer rapidement l’aiguisage du cutter rotatif, qui coupe moyennement bien depuis quelques temps déjà 🙂

Sophie, 25 janvier 2017

Le Fabulon a changé ma vie de couturière débutante !!

Mes ptits titis, 25 janvier 2017

Super cet article, je connaissais toutes les astuces, j’utilise Frixion, le savon, moi je prends du fabulon, la cuillère aussi, mais je ne connaissais pas le papier alu, justement je vais tester cela rapidement

Tata tricot, 25 janvier 2017

Genial, hier même j’étais déçue que mon cutter soit déjà émoussé après seulement quelques découpes! Bref, je teste (avant que le papier alu disparaisse de ma cuisine Zéro déchet!)

GriffedeNoun, 25 janvier 2017

Merci pour cet article bien utile !

J’utilise aussi le frixion. Mais attention, le stylo marque certains tissus, comme la popeline (et la gabardine aussi, je crois) : après repassage, un tracé blanc marque le tissu, et cela ne part pas au lavage. Pas de problème en revanche sur des tissus liberty.

Merci pour la recette amidonné : j’avais déjà testé, mais le résultat n’était pas probant. Je viens de constater que je n’ai pas procédé de la bonne façon.

    Camille, 25 janvier 2017

    Merci de l’avertissement ! En effet mieux vaut toujours tester sur une chute de tissu au préalable 🙂

    lafonisa, 27 janvier 2017

    Attention! J’en rajoute. Je ne sais pas si cela fonctionne aussi avec les tissus, mais si vous passez une feuille sur laquelle vous avez effacé un trait de feutre friXion (donc on ne voit plus rien) quelques minutes au congélateur, le trait réapparait! La chaleur fait disparaître, le froid fait réapparaître. Un plaisir fou pour les petits, mais moins intéressant sur les vêtements d’extérieur…

Paula, 25 janvier 2017

Loved this post!

Chloé, 25 janvier 2017

très bonnes idées j’ignorais la plupart! merci 🙂

Liseli, 25 janvier 2017

Cool! Je ne connaissais pas la technique du papier alu, je sens que mes ciseaux de cuisine vont y passer!
Pour l’amidon et la gélatine, il faut peut-être ajouter que ça vaut la peine de faire sécher le tissu sur du carrelage ou carrément dans la baignoire… j’ai repeins mon parquet la première fois que je l’ai fait, n’ayant pas réussi à sortir assez d’eau de mon tissu!
Merci pour ce petit récapitulatif!

Ah et puis… sur un autre sujet: la robe bleuet va-t-elle réapparaître? J’espérais pouvoir l’acheter au moment de la sortie des prochains patrons et je m’inquiète donc de sa disparition de la page de vente!

    Camille, 25 janvier 2017

    Très bon point !
    La robe Bleuet va bien revenir en boutique, mais nous sommes encore en train de travailler sur le patron en vue de sa réédition et nous n’avons pas encore pu fixer de date de sortie ! Elle ne sera sans doute pas prête au moment du lancement de la collection printemps-été donc n’hésitez pas à l’acheter chez un revendeur d’ici là 🙂

Marick, 25 janvier 2017

Merci pour le partage !

beige cannelle, 25 janvier 2017

Merci pour ces astuces ! J’avais déjà entendu parler d’amidonner à la maïzena, mais je ne savais pas trop comment procéder. Et j’avais oublié celle du papier alu, m’en vais de ce pas aiguiser mon cutter. Sans compter la fameuse cuiller en bois de Burda 😉 J’ai mis des années avant de comprendre ce qu’ils faisaient avec !

Days Of Camille, 25 janvier 2017

Astuces très sympa 🙂 Il faut que je garde ça de côté 🙂

maptitepomme, 25 janvier 2017

Super ton article !! Je vais enfin pouvoir coudre ma viscose ! J’en ai acheté plusieurs mais j’ai laissé tomber car le tissu glisse trop mais là je vais reprendre mes travaux !

MademoiselleKR, 25 janvier 2017

Des astuces qui servent toujours! Je note particulièrement la dernière : je suis une inconditionnelle du stylo frixion pour la couture, mais je ne savais pas qu’ils faisaient des feutres. Je pense que je vais investir trèèèèèès rapidement.

Isa34, 26 janvier 2017

Les Frixion laissent des traces sur les tissus foncés, attention…..et l’encre réapparait au froid, j’ai testé avec le congélateur…..

    Camille, 26 janvier 2017

    Oui cela dépend des matières aussi, mieux vaut toujours tester sur une chute avant de marquer ses pièces ! Pour le froid c’est à noter également (éviter de marquer l’endroit du tissu si on veut aller se balader sous la neige !)

séverine, 26 janvier 2017

bonjour, merci pour ces astuces, j’en rajoute une pour les ciseaux, un goulot de bouteille en verre est très efficace , on utilise ces ciseaux comme si l’on voulais couper son goulot de bouteille, mais je vais essayer le papier alu pour mes ciseaux cranteurs.

bonne journée

Laurie, 31 janvier 2017

Dans la cuisine j’utilise également du papier sulfurisé pour recopier les patrons quand il s’agit de petites pièces et le dimanche après-midi ça dépanne bien au moment où l’on s’aperçoit que le rouleau de papier à patron ne sera pas suffisant pour le projet que l’on avait prévu de démarrer…

    sarah, 2 février 2017

    Pour remplacer le papier à patron je prends de la nappe en papier premier prix, transparente juste ce qu’il faut et vraiment économique! 😉

    Carotte, 2 février 2017

    J’utilise le plastique à couvrir les livres et un feutre fin indélébile pour décalquer mes patrons.
    À tester l’amidonnage à la maïzena, qui j’espère va me permettre de me lancer avec mes tissus glissants. Merci pour les astuces

Laurence, 1 février 2017

Merci pour tous ces trucs dont je ne connaissais pas la plupart!
Concernant l’amidonnage des tissus fluides leur permettant d’avoir un peu plus de tenue et de pouvoir être cousus sans trop de mal, il est également possible d’utiliser l’eau du riz qu’on vient de faire cuire: D’une pierre vous faites ainsi deux coups! x

chanbreg, 1 février 2017

je ne connaissais pas le truc du savon pour tracer sur des tissus foncés, je trouve l’idée géniale, et sans risque en plus!

Elisabeth, 1 février 2017

L’astuce de la gélatine et du papier alu, je ne connaissais pas par contre pour tracer sur les tissus foncés c’est vrai que le savon c’est super , d’ailleurs je n’utilise plus que ça et pour les tissus clairs j’achète des feutres lavables à l’eau, c’est pas cher et ça fonctionne très bien.
Merci pour ce petit article.

Charlotte, 1 février 2017

Géniales ces astuces merci ! Je note le papier d’aluminium et la cuillère en bois et…enfin toutes 😀
Je rajoute le rouleau de nappe en papier en guise de papier à patron: on peut découper de grosses pièces dedans sans se soucier du coût ! Ou les restes de papier cadeau de Noël au lieu de le stocker pendant un an dans l’espoir de le réutiliser aux prochaines fêtes…

Andréa, 1 février 2017

Merci pour ces astuces bien pratiques.

monique, 1 février 2017

très bonnes astuces merci beaucoup

sonia, 1 février 2017

Une astuce qui me sert lorsque je manque de thermocollant pour un appliqué…; La colle bâton de mes enfants!!!… ça tient parfaitement le temps de la couture finale… Et ça partira au lavage…..
le marc de café pour colorer un tissu trop blanc ( donnera une couleur beige léger à blanc cassé. Uniquement sur tissu pur coton).
Et enfin, dans mon, petit matériel… Une baguette chinoise!..; Pour retourner les angles, tenir le tissu très/très près de l’aiguille…
et les basiques pinces à linge pour tenir les tissus qui ne doivent pas être percés par des épingles ( comme le cuir qui marque ou le PUL ….)
En passant l’amidon de riz ou de pomme de terre est aussi très efficace!
et la toute bête tasse qui remplace le porte cône ….

Marie, 2 février 2017

Merci pour toutes ces astuces ! Je connaissais les stylos Friction et je viens récemment de découvrir les feutres : un outil génial (mais effectivement, il reste parfois une petite trace blanche). Je ne savais pas comment raidir des tissus glissants… je serai dorénavant moins réticente face à ce genre de tissu. Un truc que j’utilise énormément, c’est du ruban collant double-face ; on en trouve en mercerie, dédié à la couture (6 mm de large), mais aussi ailleurs et souvent beaucoup moins cher. Je l’utilise chaque fois qu’il y a un truc un peu délicat, en plus du faufilage. Par exemple, un petit morceau à l’endroit où deux coutures doivent se raccorder parfaitement, et plus rien ne bouge pendant la couture. Ou encore pour « faufiler » une fermeture éclair… Le spécial couture se dissout en principe au lavage ; j’ai plutôt l’habitude de l’enlever après la couture (sur du coton, il se retire bien, pas sur la polaire par contre…). J’utilise aussi le stick de colle blanche, par exemple pour maintenir du biais sur une toile enduite, ou encore sous une pression à coudre, pour éviter quelle ne se déplace pendant que je la fixe.

Jessica, 2 février 2017

Dingue je n’ai jamais pensé à rigidifier un tissu trop fluide !! Cela m’aurait tellement aidé !
Mille merci pour toutes ces astuces !

C&M, 2 février 2017

merci pour ces nombreux tuyaux! je découvre le coup du savon et de la gélatine…

Bricoflo, 2 février 2017

Merci pour toutes ces super astuces !!
Je ne connaissais pas le mélange maïzena pour rigidifier le tissu, enfin je vais pouvoir coudre un coupon de soie de mon placard !!!

Marie Lejeune, 5 février 2017

J’ajoute pour le tracé, le crayon carbothello ! C’est un crayon de couleur craie qui marque bien le tissu et s’efface au lavage. Je les utilise particulièrement sur les shweshwe imprimés.
Merci pour la recette de maizena !

Syle, 6 février 2017

génial l’idée du savon !!!!

clo, 14 février 2017

J’ai eu recours à votre recette d’amidon avec de la Maïzena, pour raidir un crêpe de viscose, par contre je n’arrive pas retrouver la fluidité du tissu initial, au bout de 3 rinçages à l’eau froide, et surtout il me reste des traces blanches, sur mon tissu bleu marine!!! Que faire?

    Camille, 14 février 2017

    Il faut parfois rincer le tissu de nombreuses fois pour que l’amidon s’en aille complètement, n’hésitez pas à le laisser tremper. Il parait aussi qu’ajouter une cuillère de vinaigre à l’eau de rinçage peut aider à retrouver la fluidité initiale du tissu. Tenez-nous au courant !

Lou & Lette, 15 février 2017

OK, j’ai du retard de lecture 😉
merci pour cet article. J’utilise déjà l’amidon maison. je vais tester l’élu car mon cutter est émoussé !
Merci !

clo, 16 février 2017

Je reviens vers vous, malgré une nuit de trempage, plein de rinçages, du vinaigre blanc, mon tissu est plus fluide mais conserve de vilaines traces blanches. Sniff, c’était la crêpe de viscose bleue d’Atelier Brunette…. je vais pouvoir la jeter.
Donc, recette à déconseiller vivement sur tissu foncé!

    Camille, 17 février 2017

    Mince Clo, je suis vraiment navrée 🙁 Ca ne m’est jamais arrivé, même sur de la viscose foncée… Cela vaut peut-être le coup de tenter un passage en machine avec de la lessive avant de la jeter ?

clo, 17 février 2017

J’ai essayé, en vain… les traces blanches ne veulent pas partir…

couture-et-artstextiles, 20 février 2017

Merci pour cette synthèse d’astuces ! Jusqu’à présent je piquais les feutres effaçables à l’eau de mon fils pour coudre des vêtements, mais comme là j’ai un projet d’art textile que je ne voudrais laver l’idée du feutre qui part à la chaleur me sera très utile ! Encore merci !

Laure, 23 février 2017

Je bois du petit lait à lire ces trucs et astuces, et l’expérience des unes et des autres merci à toutes. Pour une débutante comme moi, c’est bien utile. Je me suis lancée sur le safran, mais le sergé stretch beige de tissu.net m’a réservé une mauvaise surprise après le premier lavage…tissu auréolé de traces blanchâtres…dommage que je n’ai pas lu le truc du vinaigre avant …sinon les explications sont très très claires ça donne des ailes ;-).

Commentaires fermés

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires sur les articles de plus de 30 jours.

Articles similaires

Voir aussi :

DSC_0003
Eléonore | 31 mars 2017
dsc_0160
Camille | 29 septembre 2016
#Inspiration# Tenues de fetesBackNouvelle collection, et quelqu...
Livraison internationale
Envoi rapide
Fabrication Française
Papier recyclé