#A la Une# Karen et sa robe Airelle

Ecrit par Eléonore
8 novembre 2012 | Airelle, Réalisations à la Une

Si vous ne connaissez pas encore Karen, je vous conseille de jeter une oeil de toute urgence sur son joli blog : Mon petit Bazar. Quelle n’a pas été ma surprise lorsque je suis tombée sur sa superbe interprétation de la blouse Airelle en robe superposée ! Ni une ni deux, je l’ai contactée pour en savoir un peu plus…

Te considères-tu plutôt comme une couturière débutante, moyenne ou expérimentée ?

Je me situerais dans un niveau « intermédiaire » : ça fait plus de 4 ans que je couds régulièrement … pour apprendre, je me suis essentiellement nourrie de patrons bien détaillés et illustrés dont je retiens toutes les astuces que je peux trouver. Avec Deer&Doe, j’ai l’impression de franchir un nouveau cap en découvrant enfin la « couture en 3 dimensions », avec un montage qui suit les lignes du corps et je sais désormais que, non, « fermeture éclair », ce n’est pas un gros mot ! Tout se passe toujours bien quand on suit les conseils de celles qui savent…

Pourquoi as-tu choisi ce patron ? Quels sont les détails qui t’ont plu ?

J’ai opté pour ce patron parce qu’il fallait bien en choisir un : si je m’étais écoutée, j’aurais commandé toute la collection! j’ai procédé par élimination et –paradoxalement- je voulais absolument une nouvelle blouse ! enfin, souvent, femme varie et j’ai fini par me jeter sur une version robe une fois le patron décalqué…

Quel tissu as tu utilisé et pourquoi ?

Porter Airelle en robe suppose de choisir un tissu qui ait un minimum de tenue. Mais je ne voulais pas faire une croix sur l’aspect vaporeux initialement prévu pour ce modèle : la superposition d’un voile de coton sur une popeline m’a donc permis de ne pas à avoir à faire de compromis…

Quel est ton avis sur la réalisation et le rendu final du modèle ? As-tu effectué des modifications ?

Airelle ne pose aucun souci de réalisation : tout comme le modèle Sureau déjà testé, tout s’emboite très bien et chaque étape est parfaitement illustrée. C’est justement parce que je me suis sentie à l’aise avec le patron que j’ai osé « déraper » un peu…

Pour les modifications, je n’ai effectué aucun changement concernant la taille et la structure globale, mais j’ai légèrement arrondi l’encolure, rajouté du passepoil à chaque endroit qui le permettait, raccourci les manches… la partie blouse n’a pas de pince, pour accentuer le côté « trompe-l’œil » et est très courte afin de pouvoir accessoiriser la robe d’une ceinture.

A quelles occasions penses tu porter ce modèle ?

L’avantage de ces modèles, c’est qu’ils se prêtent à toute occasion, tout dépend de l’interprétation qu’on veut bien en faire. En fonction des étoffes et finitions choisies, chacun de ces modèles peut se décliner de façon décontractée, bucolique, chic… à mon sens, c’est ce qui fait leur attrait : on n’achète pas un patron, mais une garde-robe potentielle !

Patron utilisé : Airelle, disponible dans la boutique.

2 commentaires

Magali, 8 novembre 2012

superbe !! je vais finir par craquer, toute débutante que je suis …

clotilde, 8 novembre 2012

Vraiment très surprenante cette version d’Airelle !

Commentaires fermés

Vous ne pouvez pas laisser de commentaires sur les articles de plus de 30 jours.

Articles similaires

Voir aussi :

Eléonore | 5 juillet 2013
#Sureau Sew-Along# Recopier le...Back#Sureau sew-along# Coudre la t...